Dadar Unti (crêpes à la noix de coco)

Si dans la recette de haricots verts au sambal cru, vous avez pris le temps de râper une noix de coco entière, il vous restera probablement de la noix de coco fraiche et alors qu’en faire ?

Voici un dessert indonésien qui dépote grave ! Très simple, à condition de trouver les bons ingrédients. L’indonésien cuisine au feeling, ce qui me va bien. C’est juste un peu casse tête quand il faut retranscrire les recettes.

Pour la pâte il vous faut:

version basique la plus souvent rencontrée :

  • 1 tasse de farine de blé et de tapioca mélangée (ou seulement farine) (environ 130g)
  • 1/2 c. à café de sel
  • 1 oeuf légèrement battu
  • 2 tasses d’eau

la version un peu plus élaborée:

  • 1 tasse de farine de blé et de tapioca mélangée (Respectivement 2/3 et 1/3)
  • 1/2 c. à café de sel
  • 1 oeuf légèrement battu
  • 1 tasse d’eau
  • 1 tasse de lait de coco
  • 1 cuillère soupe de jus de citron vert
  • 1/2 c. à café d’extrait de vanille

Et pour la garniture:

  • 1 tasse de noix de coco râpée
  • un peu d’extrait de vanille
  • 5 cuillerées à soupe de sucre de palme de coco
  • de l’eau (à vue de nez une tasse)
  • une pincée de sel

Battez l’oeuf dans un saladier. Ajoutez les farines, le sel. Mélangez. Ajoutez l’eau (éventuellement le lait de coco, l’extrait de vanille et le jus de citron). La pâte doit avoir la consistance d’une pâte à crêpe, légèrement plus liquide.

Réservez.

Dans une casserole mettez à chauffer l’eau. Quand elle bout, jetez y le sucre et portez le mélange à ébullition. Vous devez avoir une mélasse brune au parfum de caramel.

Rajoutez la noix de coco et l’extrait de vanille et mélangez sur le feu jusqu’à ce que la coco soit enrobée. N’hésitez pas à rajouter de l’eau si vous trouvez que le mélange est un peu sec. Une fois la coco mélangée, il doit rester un tout petit peu de liquide au fond…

Faites cuire les crêpes dans une poêle à pancake, ou dans une petite crépière. Ici on sert généralement de toutes petites crêpes, parce qu’après un repas indonésien, il vaut mieux une petite crêpe plutôt qu’une grosse.

Mettre une cuillère du mélange à base de coco sur un côté de la crêpe et rouler en rabattant les extrémités sur les côtés. On obtient une sorte de crêpe-nem. A manger chaud de préférence. Tiède ça reste encore très acceptable.

Normalement, ici, on utilise des feuilles de pandan, très en vogue visiblement en ce moment en Asie et en passe d’arriver chez nous, pour remplacer la vanille. C’est une longue feuille verte très parfumée qui a la particularité de donner une couleur verte aux aliments. Dans une des versions que j’ai cuisinée de Dadar Unti, le pandan avait été mis dans l’eau des crêpes (portée à ébullition avant de la laisser refroidir). Les crêpes sont alors vertes comme sur la photo. C’est la version la plus fréquente.

La deuxième fois que je les ai cuisiné, on a mis le pandan avec la noix de coco. Si vous trouvez du pandan et que vous voulez tenter l’expérience, inutile de mettre de la vanille. En général, on fait un noeud avec la feuille avant de la mettre à cuire, histoire de casser les fibres et d’en dégager saveur et couleur…

Sur ce, bon appétit !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :