Haricots verts au sambal cru

Alors d’abord, qu’est ce que le Sambal ?
C’est ici en Indonésie la base de quasiment tous les plats que nous avons mangé. C’est un mélange d’épices et de condiments frais avec une multitude de déclinaison possible. Il peut être cru ou frit, entier ou écrasé, piquant ou doux. On commence toujours par faire le sambal, avant de cuisiner le reste des aliments.Dans le cas présent, il s’agit d’un sambal cru, qui peut non seulement accompagner les haricots verts de cette recette, mais se mélanger au riz, à plein de légumes verts… Encore une fois, à votre créativité !
1020627985660176.jpg
Il vous faudra pas mal d’ingrédients pour cette recette:
Pour le sambal cru (ou Sambal Matah en indonésien):
• 2 piments doux frais (ou légèrement piquants, selon votre goût)
• 3 échalotes
• 1 gousse d’ail
• 1 batonnet de citronnelle
• 1 petit morceau de gingembre d’environ 2 cm
• sel
• 3 cuillerées à soupe d’huile de coco (idéale) ou autre huile de votre choix
• éventuellement un combava (petit citron vert rond avec des bosses, on le trouve chez tous les bons marchands de fruits exotiques).
Et pour les légumes:
500 g de haricots verts frais
• 2 tomates
• 100 g de noix de coco fraiche grillée
Hachez très finement le piment, les échalotes et l’ail au couteau. Enlevez toutes les feuilles un peu dures autour de la citronnelle pour ne garder que la partie la plus tendre. Coupez-la en rondelles très fines puis hachez-la au couteau. Epluchez le gingembre et hachez-le finement également. Salez à votre convenance, rajoutez de l’huile et le jus pressé à la main d’un tiers de combava… Attention, coupez le combava dans le sens de la hauteur, sinon, vous n’obtiendrez aucun jus. Jetez la peau du morceau de combava avec le reste des ingrédients et malaxez à la main pour rendre l’ensemble juteux.
Réservez.
Faites cuire vos haricots verts à la vapeur (c’est meilleur et ça rime !).Coupez les tomates en petits dés.Faites revenir à sec dans une poêle 100 g de noix de coco fraiche râpée.
Pour ce faire c’est très simple : coupez une noix de coco en 2 (au hachoir ou à la hachette). N’oubliez pas de boire l’eau qui est dedans, au goût très doux et très bon pour la santé. Décollez ensuite la chair de la coque (il n’est pas nécessaire d’enlever la pellicule marron accrochée à la pulpe.) et râpez la comme une carotte, soit à la râpe soit au robot. Faites la ensuite griller à sec sans une poêle jusqu’à ce qu’elle brunisse légèrement.
Si vous n’avez pas le temps de vous occuper d’une noix de coco fraiche, il est évidemment possible d’utiliser de la noix de coco râpée.
Quand les haricots sont cuits, mélangez les encore chauds aux tomates crues, à la noix de coco et rajoutez deux cuillères à soupe de sambal.
Mélangez le tout.
Mangez tiède ou froid… et appelez moi pour m’en dire des nouvelles.
Bon appétit!
2018-01-03 00-571916703..jpeg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :